Donc, "The Death of Nightlife" est la suite de "Fashionista Super Dance Troupe", et après la perte d'un guitariste, Help She Can't Swim en a profité pour évoluer : moins brutal, plus raffiné, moins Sonic Youth et plus My Bloody Valentine, avec même une incursion du côté de Hüsker Dü, et surtout, toujours cette émotion a fleur de peau, cette rage incroyable doublée d'une profonde dépression existentialiste. Mon côté mâle viril va en prendre en coup, mais "Hospital Drama", le single sorti il y a quelques semaines, me bouleverse à chaque fois que je l'écoute, et si je ne classe pas cet album premier à la fin de l'année (j'aime bien faire des classements, ça doit être mon côté comptable refoulé), le single le sera probablement. Bref, l'album sort demain en France, 2 juin. Plutôt que de vous faire écouter Hospital Drama en podcast, autant le regarder (je sais il est depuis longtemps sur mon myspace mais je ne m'en lasse pas) :




Myspace Help She Can't Swim : myspace.com/helpshecantswim