Par exemple, la semaine dernière, j'avais ça dans les oreilles, rue Daguerre :

(PIL, "The Cowboy song", un vrai moment de paranoïa intense) Et aussi ça le lendemain :

(Lucrate Milk, "Darling Husband", fabuleux groupe français de 83/84 plus punk que punk tu meurs, si vous aimez God Is My Copilot, Dog Faced Hermans ou autres absurdités punkoïdo free-jazz).

Alors si vous croisez un mec avec un léger sourire halluciné qui comme tant d'autres a des écouteurs blancs dans les oreilles, vous pourrez imaginer ce qu'il écoute... ça fait un bien fou, on a l'impression d'être Léonardo Di Caprio la proue du Titanic.