Mais je m'égare. Donc, malgré cela, il arrive que par quelques mâtinées brouillardeuses on se sente tout mou, larmoyant et romantico-dépressif. Alors on écoute des trucs noirs et en dentelle (ou en cuir ça dépend). Parlons donc de Unto Ashes, avec un album bien sympa qui mixe tout la fois Death In June et Dead Can Dance, sans négliger quelques sonorités techno ou death metal qui tombent comme un cheveu sur la soupe, mais qui tombent bien.

Extrait donc de l'album "Songs for a widow" de cette année, "The Life Of This World". Eh non, perdu, c'est pas Death In June !