Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/generatisi/www/blog2/inc/config.php:31) in /home/generatisi/www/blog2/inc/clearbricks/common/lib.http.php on line 231

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/generatisi/www/blog2/inc/config.php:31) in /home/generatisi/www/blog2/inc/clearbricks/common/lib.http.php on line 233

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/generatisi/www/blog2/inc/config.php:31) in /home/generatisi/www/blog2/inc/public/lib.urlhandlers.php on line 62

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/generatisi/www/blog2/inc/config.php:31) in /home/generatisi/www/blog2/inc/clearbricks/common/lib.http.php on line 256
Death & Night & Blog http://generation-extreme.com/blog2/index.php/ fr Sat, 27 Oct 2012 10:38:55 +0100 http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss Dotclear Génération Extrême en vidéo http://generation-extreme.com/blog2/index.php/post/2010/02/19/Generation-Extreme-en-video urn:md5:0f183e7e913fc7b56d897e43fca526b9 Fri, 19 Feb 2010 14:44:00 +0100 Le Jeune Extrême Génération Extrême Des news depuis un an. Ayant arrêté mon zine, je me remets doucement à Génération Extrême. Donc j'ai commencé la rédaction de la suite qui n'en sera pas une puisqu'elle sera consacrée à la période 1988-1994 : noise, grunge, shoegaze, etc.<br><br> Et pour le livre déjà sorti, j'ai commencé à faire une chaîne sur YouTube avec des vidéos pour chaque chapitre. C'est ça qui est chiant avec un livre, il n'y a pas de son, donc avec des vidéos c'est encore mieux, il y a des images qui bougent et du son.<br><br> C'est par ici : <a href="http://www.youtube.com/killerpunk">http://www.youtube.com/killerpunk</a> Ce blog est (provisoirement ?) mort http://generation-extreme.com/blog2/index.php/post/2009/01/28/Ce-blog-est-provisoirement-mort urn:md5:d61d54c76ed5fa890cb59f9eea720fd0 Wed, 28 Jan 2009 12:19:00 +0100 Le Jeune Extrême Humeurs (bonnes) Difficile de mener de front un fanzine (dont l'avenir s'avère aujourd'hui, deux ans après son premier numéro, incertain, étant donné la masse de travail que cela représente), un blog qui nécessite pas mal de manips pour publier des morceaux de mp3 (les choisir, les encoder au bon format, les déposer sur le site, mettre le code qui va bien avec), et tout le reste (vie de famille incluse).<br><br> 2009 sera peut-être l'année où je vais continuer la rédaction de Génération Extrême avec une période qui me tient à cœur, les années 91-94, époque du grunge, de la noise américaine, de la noisy-pop anglaise, de la naissance du métal industriel, bref du renouveau de l'esprit punk.<br><br> Si ce tome 2 voit le jour, ce blog sera probablement réactivé. <br><br> <em>Et en marge de cela, peut-être serais-je ailleurs sur un autre blog, quelque part, sans mon étiquette d'auteur de Génération Extrême mais comme fan de zik, tout court (il suffit peut-être de me demander où, hey ?).</em> [ The Adicts ] Vive la révolution http://generation-extreme.com/blog2/index.php/post/2008/08/29/%5B-The-Adicts-%5D-Vive-la-revolution urn:md5:d2cc0691329d4ff066885b745a69045e Fri, 29 Aug 2008 17:29:00 +0200 Le Jeune Extrême Audio-Video punk <img align="left" hspace="10" src="http://cover6.cduniverse.com/MuzeAudioArt/700/705738.jpg" alt="" />Et voilà les vacances sont finies, adieu plages rafraichissantes, femmes ensablées et bières chaudes. Reprenons nos bonnes habitudes et parlons musique pour évacuer cette vacuité vaguement vexante. <br /> Donc. <br /> Quiconque s'est intéressé un minimum au mouvement punk et se sera, conséquemment, procuré l'une des multiples compilations qui fleurissent dans les bacs depuis plus de deux décennies (Dieu que je m'exprime bien moi et jamais un remerciement rien), connaît les Adicts et leur tube "Viva la Revolution". Les Adicts n'ont jamais eu la carrière qu'ils auraient mérité, va savoir pourquoi, peut-être à cause de leur look (déguisés en clones des joyeux drilles d'Orange Mécanique). Toujours est-il qu'en 2008, ils ont eu la bonne idée de réenregistrer leur premier album, "Songs Of Praise", comme l'a fait récemment Gang Of Four (pas avec Songs Of Praise hein, avec leur album à eux, je vous vois venir bande de lecteurs bas du front).<br /> Et ils l'ont fait avec les membres d'origine, évidemment, sans rien changer aux morceaux, à l'identique, mais avec un son bien actuel, c'est à dire, comme on dit dans les casernes militaires avec poésie "péchu" ou "couillu".<br /><br /> Petite occasion de réécouter ce très bon groupe, deux morceaux en extraits, et en réécoutant tout ça, que je n'avais pas réécouté depuis des lustres je l'avoue, j'y ai trouvé quelques sonorités clashiennes du meilleur effet. <br />Décidément, punks vraiment pas dead.<br /><br /> Distorsion : <p><object type="application/x-shockwave-flash" height="20" width="200" data="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080829-1.mp3"><param value="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080829-1.mp3" name="movie"></object></p> Dynasty : <p><object type="application/x-shockwave-flash" height="20" width="200" data="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080829-2.mp3"><param value="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080829-2.mp3" name="movie"></object></p> [ Sebadoh ] Eclate-toi la tête sur du punk-rock http://generation-extreme.com/blog2/index.php/post/2008/07/22/%5B-Sebadoh-%5D-Eclate-toi-la-tete-sur-du-punk-rock urn:md5:683709e009db9b35a9384ca79bf1d24d Tue, 22 Jul 2008 14:46:00 +0200 Le Jeune Extrême Audio-Video grungehardcorelo-fipunk <img align="left" hspace="10" src="http://www.subpop.com/assets/images/284.gif" alt="" />Petit tour une fois de plus dans la première moitié des années 90, pardon à tous les lecteurs de Génération Extrême qui penseraient que je suis resté scotché sur le post-punk et la cold-wave des années 80, je déments formellement. J'avais 25 ans en 1991, et ça compte ces choses-là, on évolue encore à cet âge-là (maintenant je n'évolue plus, je reste dans le rock indépendant, jamais je ne me mettrai au jazz-rock c'est bien compris ?)<br> Donc. Propos du jour, Sebadoh. Transfuge de Dinosaur Jr (<a href="http://generation-extreme.com/blog2/index.php/post/2007/04/06/222-dinosaur-jr-le-retour-des-dinosaures">voir billet ici</a>), Lou Barlow, le bassiste, était parti fonder Sebadoh. Le groupe était vaguement stable autour de Lou Barlow (basse-chant) et d'Eric Gaffney (guitare), mais cela restait quand même à donf le projet de Barlow. A savoir musique lo-fi jouée et enregistrée dans la cuisine, dissonances à tous les étages, faites exprès si possible pour torturer les oreilles. Mais dissonances ne veut pas dire bruit, bien qu'il y ait eu beaucoup de bruit. Sebadoh créait des pop-songs, de vraies pop-songs avec couplet/refrain, des machins à fredonner, même s'ils s'amusaient à les briser régulièrement par des larsens plus fort que les autres ou des beuglements hardcore.<br><br> Au meilleur de leur forme, citons 3 albums : III en 91, Rocking The Forest en 92 et Bubble & Scrape en 93. Après, ça s'est un poil calmé, mais quand même. Quoiqu'il en soit, on avait à boire et à manger dans Sebadoh : rage et colère, dépression suicidaire, fun et délire, ennui et grisaille, chaque morceau devait être fait en fonction de l'humeur du moment, et ils le faisaient bien.<br><br> En écoute deux titres de Bubble & Scrape, un album que j'ai usé jusqu'à la racine.<br><br> Sacred Attention (tube pop) : <p><object type="application/x-shockwave-flash" height="20" width="200" data="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080722-1.mp3"><param value="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080722-1.mp3" name="movie"></object></p> Emma Get Wild (vague morceau pas fini) : <p><object type="application/x-shockwave-flash" height="20" width="200" data="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080722-2.mp3"><param value="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080722-2.mp3" name="movie"></object></p> [ Swell ] Surfeurs tristes http://generation-extreme.com/blog2/index.php/post/2008/07/17/%5B-Swell-%5D-Surfeurs-tristes urn:md5:a9ee295e71d92390d4ebbee562e6aa6c Thu, 17 Jul 2008 19:03:00 +0200 Le Jeune Extrême Audio-Video folklo-finoisy <img align="left" hspace="10" src="http://www.midheaven.com/fi/Images/965.jpeg" alt="" />Je m'en souviens très bien : en 1992, on recevait au sein de Prémonition, cet illustre fanzine qui me permettait d'écrire des tas de trucs sur des tas de groupes, un disque bizarre. La pochette représentait une photo de fête foraine en flou artistique, grisâtre, et le nom du groupe sonnait curieusement. Ça faisait un peu amateur, comme une démo gravée sur CD, ça faisait aussi penser aux disques cold-wave du début des années 80.<br> J'avais pris ce disque par curiosité (ouais on recevait des tas de disques gratos, à l'époque on ne pouvait pas aller se servir sur Internet alors il fallait se démerder autrement, alors quoi de mieux que de se faire embaucher dans un fanzine avec pignon sur rue ?), et je l'ai mis dans le lecteur CD en pensant à autre chose. Et quelle claque mes aïeux ! Après une intro de quelques notes de guitare sèche, je me suis dit, bon, pas terrible, on va vite zapper, mais je n'avais pas encore entendu la guitare électrique littéralement tomber sur la guitare sèche, brutalement, boum, comme un pavé qui s'écrase sur un sol boueux.<br><br> Quelques dizaines de minutes plus loin, après m'être arrêté de faire quoi que ce soit et avoir écouté cet album sans bouger dans son intégralité (faut dire aussi que je n'avais pas grand chose à foutre hormis m'occuper de moi-même), je sortais lessivé de l'expérience et je me demandais à quoi ça m'avait tant fait penser. Et j'ai trouvé : Seventeen Seconds, de Cure. Un album vide, gris, fatigué, tellement fatigué, plein de néant et d'existentialisme, avec quand même une grande colère, typique de la noirceur des nineties débutantes, sous le haut patronage de Nirvana et consorts.<br><br> Quelques jours après, je me souviens d'une chronique dans Libé d'une pleine page, où le mec comparait lui aussi l'album à Seventeen Seconds, et puis partout : dans les Inrockuptibles, dans les fanzines, un gros buzz, un élan d'amour et d'enthousiasme comme on en connaissait assez peu à l'époque et comme on en connaît aujourd'hui sans arrêt, parce que les journaleux cherchent la sensation partout et nous font croire que toutes les merdes à la Coldplay sont des albums fantastiques.<br><br> Avec "...well ?" (ah, quel titre !), là au moins on peut parler de tristesse, il n'y a rien là-dedans de prémédité, de calculé, pas d'image, pas de désir, pas de futur.<br><br> Il y a pourtant eu un futur pour Swell, puisqu'ils ont encore sorti 5 ou 6 albums, aucun n'atteignant la force du premier, mais tous réussis. Je me souviens d'un concert au Passage du Nord-Ouest, quelques semaines plus tard, concert où j'avais pu interviewer le batteur pendant qu'il mangeait son sandwiche, il m'avait offert leur fanzine que j'ai toujours, un type adorable. Le chanteur, lui, c'était un mec blond aux cheveux longs, et il était surfeur, oui, un vrai surfeur Californien (le groupe venait de San Francisco), mais un surfeur déprimé, qui surfait parce qu'il aimait le surf et pas parce qu'il cherchait à frimer.<br><br> Bref, tout était original et unique chez eux, et aujourd'hui j'ai été pris d'une folle envie de vérifier si cet album avait conservé son pouvoir, plus de quinze après. Et oui, je vous le confirme, il l'a conservé, et il m'a foutu l'âme à l'envers et épuisé mes larmes.<br><br> Voici en écoute le premier et le dernier morceau (en exceptant la plage de bruits ambiants du début de 40 secondes, et de la fin d'un bon quart d'heure).<br><br> At Long Last : <p><object type="application/x-shockwave-flash" height="20" width="200" data="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080717-1.mp3"><param value="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080717-1.mp3" name="movie"></object></p> Suicide Machine : <p><object type="application/x-shockwave-flash" height="20" width="200" data="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080717-2.mp3"><param value="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080717-2.mp3" name="movie"></object></p> [ Electric Eels ] Destroy avant l'heure http://generation-extreme.com/blog2/index.php/post/2008/07/10/%5B-Electric-Eels-%5D-Destroy-avant-lheure urn:md5:eabd8e059e02b9db3237a2f2f3655bd7 Thu, 10 Jul 2008 16:24:00 +0200 Le Jeune Extrême Audio-Video noiseproto-punkpunk <img src="http://bunchofives.files.wordpress.com/2007/10/electric-eels.jpg" alt="" /><br /> <br /> On dit souvent que les Electric Eels (de Cleveland, USA) étaient un groupe de glam-rock, mais c'est vraiment n'importe quoi. Ces mecs-là étaient des punks complètement destroy, d'ailleurs dans toute leur "carrière" entre 1972 et 1975, ils n'ont fait que 5 ou 6 concerts, concerts qui finissaient en baston générale, les plus violents des participants étant les membres du groupe eux-même.<br /> Comme Van Gogh ils n'ont jamais rien vendu de leur vivant (ni sorti d'ailleurs) et c'est des lustres plus tard, dans les 90's, qu'on a pu entendre leur musique, de la noise chaotique et bruitiste avant l'heure, de la no-wave, du punk, on peut appeler ça comme on veut puisque ça s'adapte à toutes les catégories. Des générations d'amoureux du bordel et du bruit ont été influencés par eux (à commencer probablement par Sonic Youth), et plus encore que les Stooges, ils font partie de ces groupes méconnus d'avant le punk qui sont réellement incontournables. Deux extraits de la géniale compilation "God Says Fuck You", 17 titres à écouter encore et encore :<br /> <br /> Cyclotron (giganto) : <p><object type="application/x-shockwave-flash" height="20" width="200" data="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080710-1.mp3"><param value="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080710-1.mp3" name="movie"></object></p> Bunnies : <p><object type="application/x-shockwave-flash" height="20" width="200" data="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080710-2.mp3"><param value="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080710-2.mp3" name="movie"></object></p> [ Charles De Goal ] Extinction http://generation-extreme.com/blog2/index.php/post/2008/07/08/%5B-Charles-De-Goal-%5D-Extinction urn:md5:715de8bde724f418659ea196236ea2cd Tue, 08 Jul 2008 18:52:00 +0200 Le Jeune Extrême Audio-Video <img src="http://generation-extreme.com/blog2/public/Divers/cdglive.jpg" alt="Charles De Goal live Aligre FM" style="margin: 0 auto; display: block;" /><br /> <br /> Petit cadeau pour tous les flemmards qui 1/ ne sont pas au courant et 2/ n'ont pas envie d'écouter l'intégralité de l'émission et 3/ sont trop neuneus pour savoir comment faire, voici, dûment redécoupé en morceaux, le set de Charles De Goal du 27 juin, en direct sur Aligre FM, dans l'émission Coma Electrique.<br /> <a href="http://generation-extreme.com/muzik/CharlesDeGoal.zip" >Téléchargez-le ici</a>, mais auparavant, écoutez ce splendide inédit qui arrache sa mère top de la mort du ciel, "Extinction" : <br /> <br /> <p><object type="application/x-shockwave-flash" height="20" width="200" data="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080708.mp3"><param value="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080708.mp3" name="movie"></object></p> Et évidemment, soyez sympas, écoutez quand même cette excellente émission, dispo en podcast ou écoute en ligne, c'est rare le bon goût, de nos jours :<br /> <a href="http://coma.electrique.free.fr/emissions/Coma270608.html" target="_blank"> http://coma.electrique.free.fr/emissions/Coma270608.html</a> [ Digital Dance ] les pépites cachées du Royaume de Belgique http://generation-extreme.com/blog2/index.php/post/2008/07/07/%5BDigital-Dance-%5D-les-pepites-cachees-du-Royaume-de-Belgique urn:md5:6f871f033606d0d5e2c6f79a9ea51941 Mon, 07 Jul 2008 15:27:00 +0200 Le Jeune Extrême Audio-Video cold-wavefunkpost-punk <img align="left" hspace="10" src="http://www.ltmpub.freeserve.co.uk/images/LTMCD2498small.jpg" alt="" />Digital Dance est né sur les cendres des premiers groupes punks belges. S'ils jouèrent à l'époque en première partie de Magazine ou (oui !!!) de Joy Division, il leur fallut attendre 30 pour figurer au catalogue de LTM Recordings, qui est le dernier pourvoyeur actuel des groupes Factory, et qui a réédité et compilé leurs singles et démos. Leur style ? Appelons-cela du cold-funk, quelque chose qui se situe entre A Certain Ratio, ESG, Au Pairs, Josef K, c'est-à-dire du funk glacial et pas fun pour deux sous. En résumé, le choc du moment, et un choc bien agréable ma foi, l'album ("Treatment") tourne en boucle dans mes écouteurs. Et puis, quand ma femme me dit l'air de rien "oh, c'est quoi ça ?", c'est que c'est bon signe, je peux vous le garantir (quand elle ne dit rien c'est en général parce que j'écoute les Exploited ou Crass, et là c'est pas bon signe).<br /> Bref l'album est sorti fin 2007, et il serait fort dommage de passer à côté si vous aimez les groupes que j'ai évoqués plus haut. Et ça m'a tellement enthousiasmé que le sieur Stephan Barbery, guitariste du groupe (Jerry WX, le chanteur, est malheureusement décédé en 2000), a bien voulu se prêter à une interview en vue du prochain numéro du PPPzine (le numéro 7 vient de sortir, à propos).<br /> En attendant, voilà de quoi vous faire une idée, j'ai pris les deux premiers morceaux, sans réfléchir, mais tout est du même acabit, aussi bien :<br /> <br /> Hospital Dance : <p><object type="application/x-shockwave-flash" height="20" width="200" data="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080704-1.mp3"><param value="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080704-1.mp3" name="movie"></object></p> All Those Words : <p><object type="application/x-shockwave-flash" height="20" width="200" data="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080704-2.mp3"><param value="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080704-2.mp3" name="movie"></object></p> [ Psychedelic Furs ] Iron Maiden, phénomène de société http://generation-extreme.com/blog2/index.php/post/2008/07/03/%5B-Psychedelic-Furs-%5D-Iron-Maiden-phenomene-de-societe urn:md5:51bfd7e745f4058c7f7325baa1bc2161 Thu, 03 Jul 2008 15:09:00 +0200 Le Jeune Extrême Audio-Video post-punkpsychédélique <img src="http://generation-extreme.com/blog2/public/Divers/341035.jpg" alt="Iron Maiden" style="float: left; margin: 0 1em 1em 0;" />Amis lecteurs, je vois poindre sur vos visages hargneux un étonnement teinté d'incompréhension : <em>"[&nbsp;Psychedelic Furs&nbsp;] Iron Maiden, phénomène de société"</em>, mais qu'est-ce qu'il raconte ce Jeune Extrême, dans le titre de sa note, il a bu ou quoi ? Serait-il sous l'emprise de drogues illicites, aurait-il décidé de se faire passer pour un vrai jeune afin de se moquer de notre curiosité légitime de lecteurs incultes ?<br /> A cela je répondrai tout net : Non. Je vous explique.<br /> Ce matin, à l'issue de mon palpitant voyage quotidien avec les Réseaux Express Régionaux, j'arrivais Gare de Lyon frais et pimpant comme un gardon. Ou presque, car j'avais écouté dans le train le premier album de Cure (ce qui faisait très longtemps), suivi du premier album des Passions, le merveilleux "Michael & Miranda".<br /> L'esprit embrumé par une déprime toute années 80, je décidai de continuer sur ma lancée revival vieux machins pour le reste de mon trajet, à savoir l'utilisation des voitures souterraines mis à ma disposition par la Régie Autonome des Transports Parisiens. Mon choix se porta sur les Psychedelic Furs, excellent groupe qui fut l'un des rares à concilier psychédélisme et new-wave, et qui hormis une erreur de parcours en 1987 ne pondit que des albums d'une grande qualité.<br /><br /> Je ne sais pas si c'était la musique des Psychédélic Furs, mais tout avait l'air bizarre. D'abord, il y eût plusieurs bonnes soeurs qui marchaient au ralenti parmi la foule des vacanciers stressés. A la sortie du train, je vis également un vieux type (qui soit avait l'air plus vieux que son âge, soit était vraiment vieux) qui portait un superbe T-shirt Joy Division. Un peu comme si votre père portait un tutu quoi, ça faisait bizarre. Ensuite, j'ai croisé successivement en traversant la guerre, 4 mecs portant chacun un T-shirt Iron Maiden, mais tous différents (les mecs, comme les T-shirts). Très curieux non ? A la sortie de la gare, enfin, un mec portant un T-shirt AC/DC.<br /><br /> Chemin faisant mon esprit malade tourbillonnait : pourquoi tant de T-shirts Iron Maiden en si peu de temps ? Iron Maiden était-il le nouveau phénomène de société dont se gaussait la jeunesse française ? Que penser de tous ces T-shirts, car enfin même si Iron Maiden, pépés quinquas, se sont reformés aujourd'hui, ils ne sont pas les seuls, alors sont-ils si méritants que cela ? Peut-être même que les bonnes soeurs étaient là pour Iron Maiden, peut-être portaient-elles, elles aussi, un T-shirt Iron Maiden sous leur ensemble gris ?<br /><br /> Voilà, je vous laisse partager mes réflexions d'un matin de juillet comme les autres, et je vous offre deux vieux trucs des Psy furs que j'adore (non, pas Pretty In Pink, leur tube tubesque) :<br /><br /> Mrs Jones (1981) : <p><object type="application/x-shockwave-flash" height="20" width="200" data="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080703-1.mp3"><param value="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080703-1.mp3" name="movie"></object></p> President Gas (1982) : <p><object type="application/x-shockwave-flash" height="20" width="200" data="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080703-2.mp3"><param value="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080703-2.mp3" name="movie"></object></p> [ Santogold ] Le mélange des genres http://generation-extreme.com/blog2/index.php/post/2008/06/24/%5B-Santogold-%5D-Le-melange-des-genres urn:md5:1f00b03530ca465cc5d4b91190799346 Tue, 24 Jun 2008 12:47:00 +0200 Le Jeune Extrême Audio-Video electrohip-hoppost-punkRnB Sur les chaines musicales fournies avec le satellite et le cable, il n'y a pas que des grosses daubes, et parfois on se surprend à découvrir des perles comme l'album de Santogold, et ça juste grâce à un clip qui vous a scotché par terre 27 fois par minute pendant 12 heures. Donc voici le clip sur lequel je suis tombé : <br /> <br /> <object width="425" height="349"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/fdcTW6_MD3s&hl=fr&color1=0x402061&color2=0x9461ca&border=1"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/fdcTW6_MD3s&hl=fr&color1=0x402061&color2=0x9461ca&border=1" type="application/x-shockwave-flash" width="425" height="349"></embed></object><br /> <br /> Pour résumer, Santogold a joué dans un groupe punk/ska dénommé Stiffed, et ceci est son premier album solo, produit par un mec des Bad Brains (mythique groupe punk des 80's mélangeant punk et reggae), rien que ça.<br /> C'est assez spécial, car ça mélange allégremment sonorités début eighties (synthés, boite-à-rythmes), trip-hop, chant qui frôle le RnB, et des guitares et basse qui font du dub, on pense aux Kills, aux Yeah Yeah Yeahs, à Tricky, aux Specials et à des tas de vieux machins. En résumé, c'est unique, moderne, et ça m'enthousiasme beaucoup, je n'écoute plus que ça depuis une semaine.<br /><br /> Allez je suis sympa, voici deux morceaux en écoute, je fais un effort grâce à des demoiselles qui m'encouragent à continuer mon blog par leurs compliments (j'adore quand on me fait des compliments et qu'on me dit que je suis génial grand beau et intelligent). <br /> <br> Le premier, "L.E.S. Artistes", c'est le même que le clip, je l'avais préparé avant de me dire que ce serait mieux de mettre le clip, tant pis : <p><object type="application/x-shockwave-flash" height="20" width="200" data="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080624-1.mp3"><param value="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080624-1.mp3" name="movie"></object></p> Le second, un truc qui me fait penser à 4000% à un morceau de Siouxsie & The Banshees dont le titre m'échappe mais qui était sur le fabuleux Kaleidoscope, en 1980, "My superman" : <p><object type="application/x-shockwave-flash" height="20" width="200" data="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080624-2.mp3"><param value="http://generation-extreme.com/zik/dewplayer.swf?son=http://generation-extreme.com/zik/20080624-2.mp3" name="movie"></object></p>