Death & Night & Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot clé - punk

Fil des billets

vendredi 29 août 2008

[ The Adicts ] Vive la révolution

Et voilà les vacances sont finies, adieu plages rafraichissantes, femmes ensablées et bières chaudes. Reprenons nos bonnes habitudes et parlons musique pour évacuer cette vacuité vaguement vexante.
Donc.
Quiconque s'est intéressé un minimum au mouvement punk et se sera, conséquemment, procuré l'une des multiples compilations qui fleurissent dans les bacs depuis plus de deux décennies (Dieu que je m'exprime bien moi et jamais un remerciement rien), connaît les Adicts et leur tube "Viva la Revolution".

Lire la suite...

mardi 22 juillet 2008

[ Sebadoh ] Eclate-toi la tête sur du punk-rock

Petit tour une fois de plus dans la première moitié des années 90, pardon à tous les lecteurs de Génération Extrême qui penseraient que je suis resté scotché sur le post-punk et la cold-wave des années 80, je déments formellement. J'avais 25 ans en 1991, et ça compte ces choses-là, on évolue encore à cet âge-là (maintenant je n'évolue plus, je reste dans le rock indépendant, jamais je ne me mettrai au jazz-rock c'est bien compris ?)
Donc. Propos du jour, Sebadoh. Transfuge de Dinosaur Jr (voir billet ici), Lou Barlow, le bassiste, était parti fonder Sebadoh.

Lire la suite...

jeudi 10 juillet 2008

[ Electric Eels ] Destroy avant l'heure



On dit souvent que les Electric Eels (de Cleveland, USA) étaient un groupe de glam-rock, mais c'est vraiment n'importe quoi. Ces mecs-là étaient des punks complètement destroy, d'ailleurs dans toute leur "carrière" entre 1972 et 1975, ils n'ont fait que 5 ou 6 concerts, concerts qui finissaient en baston générale, les plus violents des participants étant les membres du groupe eux-même.
Comme Van Gogh ils n'ont jamais rien vendu de leur vivant (ni sorti d'ailleurs) et c'est des lustres plus tard, dans les 90's, qu'on a pu entendre leur musique, de la noise chaotique et bruitiste avant l'heure, de la no-wave, du punk, on peut appeler ça comme on veut puisque ça s'adapte à toutes les catégories. Des générations d'amoureux du bordel et du bruit ont été influencés par eux (à commencer probablement par Sonic Youth), et plus encore que les Stooges, ils font partie de ces groupes méconnus d'avant le punk qui sont réellement incontournables.

Lire la suite...

mercredi 18 juin 2008

[ Cows ] Petites vidéos d'un concert de 95 au CBGB

J'aurais aimé faire partie de ce groupe tiens.




dimanche 27 avril 2008

[ Charles De Goal ] Pr omo t ion

CDG-RestructurationJ'ai presque honte de faire la promotion du nouvel album de Charles De Goal car je suis évidemment partie prenante aujourd'hui, puisque de culte révéré et intouchable, ce sont devenus des potes avec qui je partage des crêpes au chocolat. Ceci étant, je ne pense pas que le fait de les connaître change quoique ce soit à la vision que j'ai de cet album, qui me donne des frissons chaque fois que je l'écoute.

Lire la suite...

samedi 29 mars 2008

Joyeux anniversaire Mai 68



Depuis quelques jours, tous les médias nous rabattent les oreilles avec les quarante ans de Mai 68 : "ah le bon vieux temps". Bon j'avais pas compris pourquoi c'était maintenant, vu qu'on est en mars, mais l'explication est simple : tout a commencé le 22 mars 68.

Soyons clair, j'ai du mal à vénérer les anciens soixante-huitards, parce que ce sont nos parents, et que ce sont eux qui ont créé la merde dans laquelle on baigne. Ou plutôt, je modère ma réflexion : je hais ceux qui après 1968, dont certains y avaient participé, ont pris le pouvoir et fait de la société ce qu'elle est. Je veux bien croire qu'il reste des irréductibles, qui ont 70 ans aujourd'hui, qui sont dégoûtés de la façon dont tout a été récupéré.

Lire la suite...

jeudi 27 mars 2008

[ Polysics ] Pas encore cheval

PolysicsPilipe a beau être batteur de Charles De Goal, il a quand même des bons goûts musicaux. Sa parfaite maîtrise de la langue de Goethe (euh non Shakespeare ?... euh non Hiro-Hito ?) et ses fréquents déplacements au pays du Hara-Kiri l'ont conduit à me faire découvrir ce groupe merveilleux de post-punk-technoïde- hardcore-frappadingue-destroy que sont les Polysics.

Polysics Tout est japonais chez eux, du look du site à leur look à eux, et c'est normal puisqu'ils sont japonais. Donc voilà, les Polysics ont pondu une bonne dizaine d'albums depuis 10 ans, et ça vaut son pesant de cacahuètes (esprits flegmatiques ou fatigués abstenez-vous ça risque de vous rendre épileptiques).

Lire la suite...

lundi 04 février 2008

[ Punk à chier ] Rare et précieux

Non en fait je déconne, ce titre n'a rien à voir avec le schmilblick. Punk à Chier, c'est un groupe bien de chez nous, délicat, fin, doux et suave comme son nom l'indique. Je les ai vus en concert la semaine dernière, et ce fut le choc : des morceaux à la poésie grandiose, de belles mélodies à fredonner en dodelinant du chef, bref du grand Art comme on en voit rarement.

Lire la suite...

mardi 15 janvier 2008

[ Flux Of Pink Indians ] Anarcho-punk, suite

Après Rubella Ballet, voici un autre groupe classifié dans la catégorie "anarcho-punk", tous ces groupes proches de Crass, et sinon sur leur label, jamais très éloignés. Flux Of Pink Indians ont, à mon goût, pondu à la fois le meilleur single et le meilleur album tous groupes confondus. "Tube Disasters" provient de leur maxi "Neu Smell" en 1981, "They Live, We Die" du premier album "Strive To Survive Causing Least Suffering Possible" (essayer de survivre en causant le moins de souffrances possibles) en 1982. Une vraie tuerie, en ce moment je ne décolle pas de ça, ce truc-là est un concentré de rage sombre, ça fait serrer les dents bien comme il faut et c'est idéal quand on se sent déprimé, ça vous requinque un homme !

Lire la suite...

mardi 08 janvier 2008

Compilation PPPzine

Après un an de myspace et cinq numéros du PPPzine, voilà le couronnement mirifique de mes oeuvres, la superbe compilation PPPzine, gratuite, téléchargeable sur http://pppzine.free.fr

Donc ne vous gênez pas, il y a là la crème des groupes punks (ahah) français, avec comme invité illustre Charles De Goal qui nous offre un véritable titre inédit. Mais il n'y a pas que CDG, j'aime et j'adore tous les groupes qui y figurent. Tous ont été chroniqués ou interviewés dans le PPPzine (ou c'est à venir).

- page 1 de 2