Eh oui, il y a eu des pré-punks (on dit "proto" en anglais), alors pourquoi n'y aurait-il pas des pré post-punks, c'est-à-dire des gens qui faisaient déjà une musique typique de celle qui a suivie le punk, quelques années avant que celle-ci ne se répande ?
Avec Gloria Mundi, on est en plein dedans. Lorgnant vers Penetration, Magazine ou les Adverts (on pense aussi à Bowie évidemment), Gloria Mundi avait déjà ajouté des ambiances sombres à ses morceaux, expérimentant des sonorités différentes et plus évoluées que les simples 3 accords prônés par le punk.