Death & Night & Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot clé - new-wave

Fil des billets

jeudi 27 mars 2008

[ Polysics ] Pas encore cheval

PolysicsPilipe a beau être batteur de Charles De Goal, il a quand même des bons goûts musicaux. Sa parfaite maîtrise de la langue de Goethe (euh non Shakespeare ?... euh non Hiro-Hito ?) et ses fréquents déplacements au pays du Hara-Kiri l'ont conduit à me faire découvrir ce groupe merveilleux de post-punk-technoïde- hardcore-frappadingue-destroy que sont les Polysics.

Polysics Tout est japonais chez eux, du look du site à leur look à eux, et c'est normal puisqu'ils sont japonais. Donc voilà, les Polysics ont pondu une bonne dizaine d'albums depuis 10 ans, et ça vaut son pesant de cacahuètes (esprits flegmatiques ou fatigués abstenez-vous ça risque de vous rendre épileptiques).

Lire la suite...

vendredi 07 décembre 2007

[ Marquis De Sade ] Chorus 1979, allez, la totale

J'ai donc rippé la suite de l'émission, après Cure, Marquis de Sade, mais un mec a fait ça avant moi, grrrr j'ai bossé pour rien. Donc voici les 4 vidéos du concert. Et comme je suis gentil, tiens allez, je vous donne l'intégrale de l'émission Cure+MDS au format mp4, brut de décoffrage mais bonne qualité, avec la pub à la fin (plus la présentation des nouveautés discographiques par De Caunes, ça vaut le détour), tant pis mais je vais pas non plus y passer des heures...

Lire la suite...

jeudi 06 décembre 2007

[ The Cure ] Chorus 1979 - suite

Et la suite... rien à signaler de particulier, sinon que toutes ces versions sont d'une urgence totale, rien à voir avec les versions studio dépouillées et vides de toute énergie.

Lire la suite...

[ The Cure ] Chorus 1979

Voilà un monument télévisuel, doublé d'un monument du rock : Chorus, l'émission mythique présentée par De Caunes, en est à sa seconde rediffusion sur la chaîne satellite Europe2 TV. Après un concert de Clash en 80, cette fois c'était au tour de Cure ET de Marquis de Sade. Il n'y a pas grand monde qui puisse dire "j'y étais". Moi, je n'y étais pas, j'avais 13 ans et je découvrais les joies du rock et en particulier de Cure, qui m'a obsédé pendant toutes les années 80 (avant que je retrouve la raison et que je mette au punk bourrin et autres phénomènes bruitifs).

Lire la suite...