Après, ils ont sorti un album très expérimental (The Fucking Cunts Treat Us Like Pricks - interdit pour cause d'obscénités), une heure de bruits enchaînés sans réelle logique, on aime aussi mais pas pour les mêmes raisons. Le groupe a pondu aussi des lives ou compiles pas franchement nécessaires, on se concentrera donc sur la période originelle. A signaler aussi que l'un des membres a été violé, ceci expliquant peut-être l'extrêmité de la musique...

Tube Disasters :

They live, We Die :