Refused, c'était du punk jusqu'au boutiste, et qui plus est novateur et intelligent, ces mecs-l rajoutaient leur musique des tas de bribes d'autres styles (violon, accordéon, de l'ambiant, du jazz, tout ce que tu veux), de façon fugitive (pour des intros par exemple), et l'album "The Shape Of Punk To Come" en est un modèle. Album éblouissant et cri de rage d'un groupe qui savait déj que c'était son chant du cygne, puisque ce serait son dernier album. L'album est sorti en 1998, il garde aujourd'hui intacte sa violence profonde. Et moi quand j'écoute ça j'ai envie de hurler, surtout right now en ce moment MAIS CA FAIT DU BIEN (je suis énervé en ce moment c'est sans doute l'approche d'un nouvel anniversaire, joyeux annversaire, tralala, sourires, vas-y crève).

New Noise (5 mn) :

Tannhäuser / Dérivé (8 mn !) :

* (notez la finesse du titre de ce post qui démontre ma culture profonde, alors vous ne devinez pas le jeu de mots ?)