Prolapse a annoncé sa création qu'ils voulaient "être le groupe le plus dépressif du monde". Je ne sais pas si c'est réussi, mais leur musique est comme ç : les nerfs fleur de peau, tendue l'extrême, violente et profondément... dépressive. Un mec l'accent tranché (italien ?), une nana hystérique, une basse grosse comme ça, des guitares énervées et un batteur implacable, qu'il s'agisse de morceaux pop ou de délires expérimentaux, chaque fois on en prend plein les oreilles. Ils méritaient bien deux extraits :

"Tina This Is Matthew Stone" sur leur premier album "Pointless Walks To Dismal Places" en 1994 (une engueulade entre un mec et une nana, délirant !):

"I Hate The Cliking Man" sur leur second album The Italian Flag, 1997 :

Quelques autres extraits plus des vidéos sympa sur leur site "http://myspace.com/prolapseuk".