Death & Night & Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Humeurs (mauvaises)

Fil des billets

mercredi 30 août 2006

La fin du monde au jour le jour

Je suis tombé par hasard sur ce site, hongrois, qui propose une carte du monde basée sur Google Earth représentant toutes les catastrophes de la planète. C'est remis jour toutes les 24h...

Lire la suite...

samedi 29 juillet 2006

Vive le progrès

Eh oui ça date d'hier mais ça fait 24h que je rumine le truc, ça me fout une haine terrible. Donc le conseil constitutionnel a décidé que les interautes pourraient aller en tôle pour avoir téléchargé des choses "illégales". En cela il est allé plus loin que ne le demandait le ministre de la Kultur Donnedieu de Vabre, et pourtant Dieu sait si on a eu des ministres moins rétro, mais l même lui il s'en étonne et s'en offusque, il avait au contraire demandé l'indulgence pour les internautes et des sanctions simplement symboliques...

Lire la suite...

samedi 17 juin 2006

Beautiful loser

Eh tiens, propos de "Beautiful loser" (voir la note juste avant), je me pose l aussi, en même pas beautiful, loser tout court.
Il y a deux mois j'ai été invité France-Culture pour un sujet sur "les jeunes et le no future" (comme quoi dès qu'un crétin écrit 3 lignes on pense qu'il fait partie d'une sphère autorisée), avec... les Bérurier Noir !
Donc en vrai loser je me suis dit : "moi, avec les Bérus ? en direct la radio ?". Donc j'ai décliné.

Et avant-hier, c'est la RTBF (radio Belge) qui m'invite pour les 30 ans du punk (mais ça aurait pu se faire par téléphone). Alors l n'écoutant que mon courage je me dis "ok, tentons, c'est peut-être un premier pas pour le ministère de la Culture".
Et paf ça tombe jeudi en plein après-midi alors que je serais en plein boulot et que je me vois mal dire "scuzez les gars j'ai un entretien en direct avec la RTBF sur le punk". Alors j'ai dit "désolé j'peux point" et la journaliste de la RTBF ne m'a même pas renvoyé un mail pour me dire "ok merci quand même".

Voil , la lose quoi. Pas beautiful. Reste l'espoir du "jamais deux sans trois".

mercredi 19 avril 2006

Faites le plein pendant qu'il en est encore temps !

Marrant, mais ce genre d'info, y'a pas, ça me fait flipper. Et plus que le CPE (désolé ce billet n'a rien voir avec de la musique...).

La perspective d'une nouvelle guerre au Proche-Orient n'est plus théorique depuis que le Conseil de sécurité des Nations unies envisage des sanctions contre Téhéran. Si elles s'avèrent inopérantes, les Etats-Unis, dont la rhétorique considère un Iran nucléaire comme un danger pour la paix mondiale, pourraient se trouver acculés une escalade militaire.

Tout se passe comme si, en multipliant les déclarations provocantes, en exhibant ses missiles dans le détroit d'Ormuz, Téhéran voulait susciter des frappes militaires préventives des Etats-Unis... et/ou d'Israël. Le pari des Iraniens est que l'Amérique n'aura pas la volonté politique de se lancer dans un tel conflit, qui générerait d'inéluctables répercussions au Moyen-Orient et des menaces sur les approvisionnements énergétiques des Occidentaux. Leur stratégie ? Imposer le fait accompli. Le jour où l'Iran maîtrisera le lancement d'un engin nucléaire, il deviendra intouchable.

Suite ici :
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3218,36-763202,0.html

mercredi 29 mars 2006

Avez-vous des enfants ?

Vous avez des enfants ? Moi, oui. Un petit machin de 50 cm qui court partout et fout un bordel monstrueux, parfois en criant des onomatopées incompréhensibles, qui lorsque je suis concentré sur mon ordi vient me tendre une peluche ou un livre pour enfants moitié déchiré, quand ce n'est pas pour monter sur mes genoux et mettre ses petits doigts sur le clavier en appuyant n'importe où. Bref, l'enfer.

Le pire truc, ce sont les jouets Macdo (ben oui malgré mon discours il m'arrive de bouffer au Macdo, même si ça me répugne de plus en plus), et en particulier les mini-radios. Ah quelle invention splendide ils ont eu l . Faire de la promo pour de la daube, gratuitement, tout en cassant les oreilles des parents, et en instaurant un matraquage insidieux grâce aux enfants que ça ravit, d'appuyer encore et encore sur le bouton de diffusion.

Et comme je suis jaloux de tous ceux qui n'ont pas d'enfants, voici de quoi leur casser les oreilles, y'a pas de raison qu'il n'y ait que moi qui souffre (écoutez jusqu'au bout j'ai fait un super-montage) :


Résultat garanti, vous allez chantonner ça toute la journée, il n'y a guère qu'aller manifester contre le CPE pour chanter d'autres slogans qui puisse se révéler thérapeutique...

Barbie Girl, ouais coups de bazooka tu vas voir.

samedi 11 mars 2006

Moi vraiment je suis très énervé aujourd'hui, si.

En 1986, nous avons été deux copains décider de suivre le mouvement étudiant qui débutait et décider que nous aussi dans notre IUT il fallait faire grève. Alors, deux, on a décidé de boycotter le cours, et de motiver nos "camarades de classe". Personne ne nous a écoutés, la plupart on dit qu'on avait raison mais, morts de trouille, ils sont rentrés dans la salle dès que le prof leur a dit de se dépêcher, et ce dernier, un sourire narquois sur les lèvres, nous a dit, mon pote et moi, qu'on était grands et qu'on savait ce qu'on faisait, il a fermé la porte et on est restés comme des cons dans le couloir. Alors on est descendus la cafet', et on a rameuté les quelques retardataires glandeurs qui s'y trouvaient. Ils ont suivi. Tous ensemble on est repartis dans les couloirs, ouvrant les portes des salles en plein cours et en disant que nous étions en grève. Une classe nous a suivi, puis une autre. Après, des leaders naturels sont sortis des rangs, et de fil en aiguille tout notre IUT a fermé ses portes, et on a manifesté dans les rues de la ville. Une semaine après Malik Oussekine se faisait tabasser mort, et c'en était fini des manifs. MAIS. On a montré qu'on était vivants, qu'on avait aussi des pensées qui n'étaient pas seulement motivées par la consommation. Et je peux vous garantir que ça fait du bien.

Tout ça pour dire qu'aujourd'hui l'actualité me rappelle quelques souvenirs, et que chacun, avec ses petits moyens, peut dire "j'en ai marre". Aujourd'hui c'est bien pire qu'en 86, le souci n'est pas le CPE, le souci c'est l'obscurantisme l'américaine, c'est le fanatisme, c'est la peur comme outil de contrôle des masses, c'est le taux de suicide chez les jeunes, c'est un monde qui éloigne les gens les uns des autres, qui prône l'égoïsme et l'intolérance, qui met l'argent sur un piédestal et l'humain dans la boue, c'est le retour du moyen-âge, c'est le mépris de notre planète que certains continuent de bousiller en parfaite connaissance de cause juste pour se payer quelques putes de luxe supplémentaires.

Il n'y a pas de grands moyens de clamer son désir de "liberté, égalité, fraternité" (de quoi ?), alors j'utilise le petit, tout petit, minuscule, moyen qui est ma portée : le dire, simplement. A chacun de trouver le moyen qui lui convient.

ALORS METTEZ MINISTRY* A FOND ET TOUS DANS LA RUE ! QU'UN SANG IMPUR ABREUVE NOS SILLONS !

* oh putaing les z'amis le nouveau Ministry c'est une tuerie je vous le garantis

dimanche 19 février 2006

RevCo

En ce moment, je suis passablement zénervé, pour ne pas dire D-primé. Alors depuis quelques jours j'écoute en boucle le nouvel album des Revolting Cocks, "Cocked and Loaded".

Lire la suite...

jeudi 19 janvier 2006

Olive is dead

Ah ben voil , encore un qui aura été victime du grand cirque rock'n'roll : Olive, le chanteur et leader de Lili Drop, est mort, 50 ans, comme Joe Strummer, j'apprends ça l'instant.

Lire la suite...

lundi 02 janvier 2006

2006

Alors voil , nous sommes en 2006, le front haut et l'espoir plein les yeux nous allons affronter cette année qui se présente sous les meilleurs auspices. Tsunami, world trade center, nouvelle-orléans, sarkozyte aigüe, le suicide comme seconde cause de mortalité chez les adolescents, patrick sébastien, star academy, obscurantisme par le crétinisme, tiers-monde plus tiers que jamais, sida, fascisme latent, bousillage (-ement ?) de la petite planète bleue en fanfare, répression de la liberté (la quoi ?) sur Internet et partout ailleurs, d'ailleurs, etc etc, parmi ces termes emplis de joie et de bonne humeur, souhaitons qu'un seul au moins soit un petit peu mis entre parenthèses si ce n'est pas trop demander.

Et si vous déprimez, écoutez un peu de musique, il n'y a guère que les notes de musique qui restent intègres, éternelles et salvatrices : bonne année 2006, que le rock soit avec vous.

vendredi 23 décembre 2005

Ras la couenne

Subitement, j'ai un ras-le-bol overdose de toutes ces reformations de "vieux" groupes dont je suis pourtant fan. Voir tous ces vieux types bedonnants et ridés devant lesquels tout le monde s'extasie, en train de frimer avec leurs guitares, ça me fatigue un petit peu, d'autant que la grande majorité ne se reforme que pour faire des tournées (et quand je dis "des" je devrais plutôt dire "une"), sortir un best-of avec un CD remixe (indispensable, ça le CD de de remixes, même s'ils sont pourris, et ils le sont souvent).
Regardez les Pixies, et Dieu sait si je les ai adorés, qui vendent tous leurs morceaux live récents sur eMusic ou chaipakoi, Gang Of Four, même s'ils ont ré-enregistré leurs classiques, KaS Product, Undertones, Siouxsie, Bauhaus, et maintenant même Joy Division non mais c'est n'importe quoi, tous autant qu'ils sont, c'est bon, stop, place aux jeunes hein. Même Killing Joke qui ne se sont certes jamais séparés mais qui deviennent de plus en plus laids en vieillissant, et qui se répètent quand même un chouia, ça finit par devenir indécent. Enfin eux c'est surtout la frime qui les étouffe.

Oh ça doit être Noël qui m'énerve comme ça mais ça m'énerve, ça me fait le même effet que lorsque tout le monde parle du nouvel album des Rolling Stones : on s'en bat les couilles (nevermind the bollocks), qu'ils restent dans le passé et qu'ils nous foutent la paix. Ou alors qu'ils enregistrent un nouveau disque, c'est tout ce qu'on leur demande.

- page 2 de 3 -